Qu’est-ce que le piqué d’une photo ?

Piqué photo
Une photo avec un bon piqué permet également de mettre en valeur les textures.

Si vous arpentez les forums de photo, discutez avec des photographes ou même des cinéastes, vous aurez déjà croisé ce mot : le piqué. Vous en aurez sans doute saisi un peu le sens, mais autant en préciser le sens !

Piqué photo

Une photo avec un bon piqué permet également de mettre en valeur les textures.

On peut parler de piqué pour une photo, ou pour un objectif. Derrière ce mot intuitif se cache un terme scientifique : l’acutance. A l’origine, ce terme désigne le pouvoir de séparation d’un système optique, autrement dit la finesse de détail qu’elle est capable de transmettre.

Mais le piqué englobe une notion plus vaste : il s’agit d’une impression générale de détail et de netteté qui ressort d’un cliché. Le piqué donne une impression de réalisme et de relief à une photo, et est perçu en général comme une qualité.

Le piqué dépend de plusieurs facteurs

  1. La qualité de l’optique. Un objectif qui pique bien est capable de transmettre des détails fins sans défauts. Dans le cas contraire, on parlera d’objectif mou (pas sexy).
  2. La profondeur de champ. Si en général les objectifs piquent plus à diaphragme légèrement fermé, avoir un flou d’arrière plan permet de faire ressortir les détails nets.
  3. Le capteur de l’appareil photo. Selon sa technologie, les filtres qu’il comporte et la sensibilité utilisé, le détails seront plus ou moins fournis.
  4. Le traitement de la photo. Il est possible d’utiliser des filtres d’accentuation qui augmente de façon artificielle le micro-contraste et augmente sensiblement l’impression de netteté.

L’ordre de ces point est important : parce que l’image passe d’abord par des lentilles, puis le diaphragme, puis le capteur avant de finir sur votre ordinateur, il n’y aura pas de miracles possible si un élément de la chaîne fait mal son travail.

Mais le piqué ne fais pas tout : dans la photo de portrait, la douceur des détails peut être au contraire recherché, afin d’atténuer naturellement le grain de peau. Certains objectifs, dits « soft focus » ou « defocus » sont même étudiés pour pouvoir atténuer son piqué !