Comment déterminer le facteur de grossissement des zooms ?

Les zooms sont des objectifs à focale variable, permettant de capturant des images presentant des angles de champ différents.

Le facteur de grossissement du zoom est une grandeur utile pour estimer la plage d’utilisation d’un objectif ou d’un appareil. Un zoom 5x permettra intuitivement de cadrer un même sujet de façon comparable à une distance d comme une distance 5xD.

Pour connaître le facteur de grossissement d’un zoom, il suffit de lire sa nomenclature. Généralement un zoom est marqué ainsi, autour de la focale ou sur son fut :
« Marque » 55-300 mm F/4-5.8.

La taille qui nous intéresse est la focale. Puisqu’elle est variable, deux chiffres sont présentés. Ici, c’est 55mm et 300mm. Si l’on divise 300 par 55, on obtient 5,45. Il s’agit du facteur de grossissement du zoom.

Quels sont les bons grossissement ?

Les fabricants d’appareils et d’objectifs utilisent souvent le « nombre de fois » du zoom comme argument marketing. Il est vrai qu’un facteur de zoom élevé augmente le degré de liberté, mais il faut savoir qu’il a tendance aussi à limiter la qualité.

Ainsi, les meilleurs zooms toutes marques confondues sur reflex ont un facteur de grossissement compris entre 2 et 3. C’est le cas de 70-200 f/2.8, ou du Sigma 18-35 f/1.8, par exemple. Cependant, le facteur de zoom ne permet pas de préjuger à lui seul de cette qualité…

Le Sigma 50-500 par exemple présente une amplitude de 10 fois, ce qui est important, mais cela le l’empêche pas d’être performant sur l’essentiel de sa plage focale. De même, les zooms d’appareils à petit capteurs, comme les bridges, peuvent allègrement proposer un facteur de 40 ou plus et s’en sortir honorablement. En définitive, la différence ne se fait qu’entre des optiques comparables, ayant la même utilité et destiné au même format d’appareil photo.