Quelle est la durée de vie de l’obturateur de mon appareil photo ?

Du nombre de déclenchement maximum d'un appareil photo

Au moment d’acheter un appareil photo, neuf ou d’occasion, il est utile de savoir pendant combien de temps ou peut espérer l’utiliser sans qu’il tombe en panne. De la même manière que l’on regarde le kilométrage d’une voiture, on regarde le nombre de déclenchements d’un appareil photo.

Le MTBF (ou espérance de vie) d’un obturateur de reflex

En dehors des appareils professionnels, c’est un chiffre plutôt confidentiel. Le MTBF (Mean Time Between Failure) correspond à la fréquence à laquelle, selon le fabricant, l’obturateur risque de tomber en panne. Il ne s’agit donc pas d’une garantie de longévité de votre appareil : pour un MTBF de 100000 déclenchements, la panne peut survenir au bout de 1000 photos, la probabilité sera simplement très faible.

On peut s’attendre à ce que 50% des exemplaires d’un modèle donné atteigne effectivement cette espérance de vie.

Tableau de durée de vie des obturateurs (constructeur)

Modèle Durée de vie de l’obturateur (MTBF constructeur)
Nikon
Nikon D4, D4s, D5 400000
Nikon D3, D3s 300000
Nikon D800, D800E, D810 200000
Nikon D700, D750
Nikon D600
Nikon D300(s)
Nikon D7000, D7100, D7200
150000
Nikon D5000, D5100, D5200, D5300
Nikon D3000, D3100, D3200, D3300
Nikon D90
100000
Canon
Canon EOS 1D X 400000
Canon EOS 1D Mark IV
Canon EOS 1D Mark III
Canon EOS 1DS Mark III
300000
Canon EOS 1D Mark II N
Canon EOS 1DS Mark II
200000
Canon EOS 5D Mark II, Mk III
Canon EOS 7D, 7D mk II
150000
Canon EOS 6D
Canon EOS 5D
Canon EOS 30D, 40D, 50D, 60D, 70D
Canon EOS 450D, 500D, 600D, 650D, 700D
Canon EOS 1000D
100000
Pentax
Pentax K-1 300000
Pentax K-3, K-3 II 200000
Pentax K-5, K-7
Pentax K-30, K-50, K-500
Pentax K-x, K-r
Pentax K-S1, K-S2
100000

On peut remarquer que, pour les appareils photos sortis ces dernières années, il y a plusieurs niveau de qualité d’obturateurs :

  • Les modèles grand public, qui ont une durée de vie de l’obturateur annoncée à 100000 déclenchements
  • Les modèles semi-pro, dont le nombre de déclenchements avant panne est estimé entre 150000 et 200000 déclenchements
  • Les modèles professionnels, dont l’espérance de vie du déclencheur égale ou dépasse les 300000

Dans tous les cas, les reflex actuels sont capable de tenir une utilisation intensive sur plusieurs années. Un simple reflex d’entrée de gamme comme le Nikon D3300, le Canon 100D ou le Pentax K-S2 est conçu pour supporter 100 photos par jour pendant 3 ans ! D’ici là, la plupart de leur propriétaire aura des vues sur le nouveau modèle…

Quelle rapport entre ces données et la réalité ?

En croisant les données constructeur avec celle de la base de donnée de olegkikin (qui n’est malheureusement plus mise à jour), on peut tirer cette observation générale.

Pour l’ensemble des modèles, en moyenne :

  • 9 exemplaires sur 10 atteignent la moitié de cette valeur constructeur
  • 8 exemplaires sur 10 atteindront cette limite
  • Environs la moitié des boîtiers atteindront le double de l’espérance de vie annoncée

Il s’agit de moyenne (volontairement) fortement arrondies, et les chiffres sont globalement moins bon en entrée de gamme que sur du matériel professionnel. Mais, globalement, on peut dire que les constructeurs sont plutôt prudent et annoncent des MTBF bien inférieurs à ce qui est constaté la réalité.

En effet, là où l’on s’attend à 50% de survie à la valeur constructeur, elle est plutôt de 75% sur un reflex tout public et de 85% sur un modèle pro.

Un bon outil pour acheter un reflex d’occasion

Si vous projetez d’acheter un reflex d’occasion, il est indispensable d’obtenir le nombre précis de déclenchement de l’appareil mis en vente, mais encore faut-il savoir quoi en déduire. Grâce à ce tableau, vous aurez une.

Par exemple, acheter un D90 à 150000 déclenchements relèvera de la roulette russe, tandis qu’un 5D ayant déjà clické 30000 fois sera encore un jeune homme. Mais soyez conscient que d’autre paramètres vont également influer, et qui seront difficile à connaître : les chutes, les vibrations, les poussières ou les écarts de températures peuvent diminuer la durée de vie des pièces mécaniques.

On peut reprendre l’analogie avec les voitures, car il en va de même : une voiture bien entretenue ayant parcouru 200000 km de belles routes peut avoir plus de vie devant elle qu’une voiture ayant supporté 100000 km de bouchons et raté une vidange !